Salam aleykoum, bonjour,

Je suis en Algérie depuis le 16 mai al hamdoullillah.

Mon voyage n'a pas été très très facile, enfin je dirai plutôt fatiguant lol.

Déjà mon avion était prévu à Charleroi le 16mai à 8h et comme n'ayant personne pour me conduire et surtout que les services de métro et bus se terminent vers 0h00, il ne m'était donc pas possible de compter sur les transport en commun pour prendre une navette flibco (Lille Europe/aéroport Charleroi) au petit matin. 

Donc la solution que j'ai prise c'est de prendre la dernière navette flibco qui m'a lâché vers 23h30 à l'aéroport. Au passage un grand merci à ma petite Mimi de m'avoir déposé à la gare de Lille, ce qui m'a vraiment soulagé car avec les bagages et la pluie ça aurait été la crise assurée.

Je me suis alors retrouvée à passer la nuit à l'aéroport, ceci dit, ce qui me semblait le plus sécurisant (vaut mieux ça que dehors, aahhh glagla).

Vers 5h du matin, j'ai donc fait mon enregistrement au guichet et je me suis délestée de mes bagages (qui ceci dit sont bien gênant surtout pour aller au p'tit coin).

Après celà une longue file d'attente, qui semblait interminable, juste pour entrer aux portes d'embarquement. Maintenant, tous les vols s'enregistrent en même temps pour les mêmes compagnies (j'avoue que j'avais un peu peur que mes bagages prennent une autre destination que la mienne).

Une fois les portes d'embarquement visible, il faut encore attendre, il y avait un vol à la même porte que la mienne prévue pour 7h30. L'heure de leur embarquement approche, puis voilà que leur avion prend du retard. Grrrrrrr.

Mon vol est donc annoncé avec un retard et départ prévu pour 9h.

Heureusement, on trouve toujours des personnes bien gentilles, à qui on fait la conversation pour passer le temps.

9h, nous voici, enfin, dans l'avion, aahhhhhh.

Le pilote dirige l'avion vers la piste de décollage, puis nous fait une jolie annonce:

Mesdames et messieurs, suite à un problème moteur, nous allons faire demi tour vers le garage et allons essayer de remédier au problème.

Ben pour tata youta, c'est un peu l'angoisse, moi qui ne suis pas très rassurée en avion. Selon mes statistiques, on a moins de chance de survie en se scratchant. Mais selon les vraies statistiques, l'avion est le moyen le plus sûre (moins d'accidents que sur les routes).

L'avion a tout de même décollé vers 10h30.

Il a donc attéri à Alger vers 12h (au lieu de 9h30) sous les applaudissements des passagers. Il lui fallait au moins ça au pilote parce qu'il a tout de même découvert le problème moteur avant qu'on décolle. Après, ça aurait peut être été une autre histoire!!!!

J'ai donc récupéré mes bagages, et passé le poste de contrôle de la douane à Alger et en sortant pas de mari pour me récupérer. 

Aaaaahhhh, je me suis dis, il a surement dû penser que je ne viendrai pas (ben oui car tata youta est toujours en retard ou à toujours des carabistouilles qui lui arrivent).

Vive la technologie, j'ai donc sorti mon portable double puce (eh wi, une puce de france et une bledarde) et j'ai appelé mari, mais t'es où? mais t'es pas là!!!???

oh que oui, qu'il était là, à la porte numéro 2 et moi à la 1 lol. 

Il y avait tellement eu de changements dans les panneaux d'affichage qu'il s'est embrouillé le pauvre.

Heureusement qu'il est parti quelques jours en avance avec les youtoux car en comptant le voyage du départ de mon domicile à celui de ma belle famille en Algérie, j'en ai eu pour 24h.

Bon on a eu quelques escales: sur Alger mon mari avait une course à faire.

On a fait une pause déjeuner: sandwich carentita (c'est une sorte de purée à la farine de maïs).

Nous nous sommes arrêtés au bord de la rivière d'Al Hammam Melouan à environ 1 heure d'Alger. J'ai fait tremper mes pieds bien fatigués dans l'eau fraîche. ( Quel soulagement !!!)

 

 

 

Et pause dîner à Al Achir (à quelques minutes de Bordj Bou Arreridj), ville très connues en Algérie pour ses restaurants et ses grillades. Ça vaut le détour, la viande est toujours fraiche, un grand choix de restaurants dans tous les styles, très bon accueil et pour les familles, des coins réservés. 

J'y ai commandé des merguez (qui n'ont rien à voir avec celles de la France) et un assortiment (gratins, frites...).

Désolée, je n'ai pas fait beaucoup de photos mais plus de batterie sur mon portable, puis la fatigue...

Aussi, je tiens à souhaiter une bonne fête des mères à toutes les mamans (surtout à la mienne), un peu en retard. Pour ma part, je trouve ça un peu du n'importe quoi et commercial. Parce que quand on aime quelqu'un on attend pas un jour spécial pour le montrer. Et à sa mère, c'est chaque jour, qu'on doit lui montrer le respect.

Mes youtoux, par leurs gestes de tous les jours: calins, bisous, petits mots gentils et  leur aide qu'ils proposent. Ce sont ces moments là qui me rappellent comment c'est bien d'être mère....

A bientôt inchaAllah.